Coverart for item
The Resource "Si les tableaux pouvaient parler..." : le traitement politique et médiatique des retours d'œuvres d'art pillées et spoliées par les nazis (France 1945-2008), Corinne Bouchoux

"Si les tableaux pouvaient parler..." : le traitement politique et médiatique des retours d'œuvres d'art pillées et spoliées par les nazis (France 1945-2008), Corinne Bouchoux

Label
"Si les tableaux pouvaient parler..." : le traitement politique et médiatique des retours d'œuvres d'art pillées et spoliées par les nazis (France 1945-2008)
Title
"Si les tableaux pouvaient parler..."
Title remainder
le traitement politique et médiatique des retours d'œuvres d'art pillées et spoliées par les nazis (France 1945-2008)
Statement of responsibility
Corinne Bouchoux
Creator
Subject
Genre
Language
fre
Summary
"Après la Deuxième Guerre mondiale, une commission de récupération artistique (CRA) est mise en place pour traiter du problème des oeuvres d'art spoliées par les nazis. La France obtient, comme un certain nombre de pays, un retour d'oeuvres restituées d'État à État. 85 000 demandes sont déposées en France, 61 233 objets artistiques sont retrouvés, 45 000 sont rendus à leurs propriétaires, juifs pour la plupart, mais des tableaux restent orphelins et des propriétaires ne retrouvent pas leur bien. Entre 1950 et 1995, cette histoire est oubliée. Après la chute du mur de Berlin, le dossier des pillages artistiques est à nouveau ouvert. Quel en fut le traitement administratif au ministère des Affaires étrangères? Et son traitement médiatique ? Quelles sont les stratégies de communication des acteurs? À l'action .et l'oubli (1945-1955), succèdent une lente médiatisation (1955-1969), puis un nouveau silence (1969-1996). Enfin arrive l'ère de la communication (1997-2008), pour cette histoire méconnue, qui s'achève avec la commission Mattéoli (1997) et une nouvelle vague de restitutions et d'indemnisations en application des principes - non contraignants - de Washington (1998) acceptés par la France."--Page [4] of cover
Member of
Cataloging source
AUXAM
http://library.link/vocab/creatorName
Bouchoux, Corinne
Index
index present
Literary form
non fiction
Nature of contents
bibliography
Series statement
Histoire
http://library.link/vocab/subjectName
  • Art thefts
  • Cultural property
  • World War, 1939-1945
  • Jews
Target audience
general
Label
"Si les tableaux pouvaient parler..." : le traitement politique et médiatique des retours d'œuvres d'art pillées et spoliées par les nazis (France 1945-2008), Corinne Bouchoux
Instantiates
Publication
Note
Revision of the author's thesis (doctoral)--Université d'Angers, 2011
Bibliography note
Includes bibliographical references (pages 517-534) and index
Carrier category
volume
Carrier category code
nc
Carrier MARC source
rdacarrier.
Content category
text
Content type code
txt
Content type MARC source
rdacontent.
Contents
  • Une efficacité variable de la politique de retour des tableaux
  • 1945-1950 : la CRA récupère massivement et restitue beaucoup
  • 1950-1953 : l'Obip reprend la main
  • Des missions nombreuses mais parfois infructueuses
  • Une escroquerie ternit l'image de la CRA
  • Les tableaux confiés aux musées français
  • 3.
  • "Une page est tournée" (1953-1955)
  • La fermeture de la CRA, puis de l'Obip
  • Le rôle du CIR et les enquêtes de Rose Valland
  • Pt. 1.
  • Les bilans chiffrés des retours d'oeuvres
  • 4.
  • Un dossier peu médiatique
  • L'apparente indifférence des politiques
  • Le plan-communication de l'Obip
  • La presse quotidienne, féminine et régionale : un traitement a minima
  • Les revues intellectuelles : Les Temps modernes et Esprit
  • Le silence de la presse artistique, pourtant bien informée
  • Pt. 2.
  • 1955-1969 : Indemnisations allemandes et silences français
  • 1945-1955 : La politique publique de récupération des tableaux pillés par les nazis
  • 5.
  • Le problème des tableaux volés en théorie résolu
  • "La récupération artistique en léthargie"
  • La RFA maîtresse du dossier
  • Rose Valland au combat
  • Indemniser plutôt que restituer
  • 6.
  • Le traitement médiatique des lois Briig
  • La prudence de la presse française
  • L'information destinée aux victimes
  • 1.
  • L'antisémitisme en toile de fond
  • L'assourdissante discrétion de La Gazette des Beaux-Arts
  • 7.
  • Un dossier diplomatique et politique
  • Aide aux spoliés et prudence face à la RFA
  • Du côté des indemnisés
  • Le double silence des musées et du Quai d'Orsay
  • L'excuse de jeunesse du ministère de la Culture?
  • 8.
  • Au prisme de la Résistance
  • Les formes du pillage, des spoliations et les règles applicables
  • Sur le fiont de l'art, le livre de Rose Valland
  • Hollywood s'empare du sujet : Le train
  • Une exception : Historia et les pillages nazis
  • 9.
  • Des médias silencieux
  • L'évitement continue
  • La thèse de Raymonde Moulin sur le marché de l'art
  • Les tableaux volés : un sujet pour initiés
  • La discrétion des indemnisés et bénéficiaires de restitutions
  • 10.
  • Les victimes des pillages, des spoliations et de l'aryanisation
  • Le rôle de la cultural diplomacy
  • Le volet culturel dans la politique extérieure américaine
  • Le bilan allemand des restitutions
  • La fin des restitutions à la France
  • Pt. 3.
  • L'émergence du problème des tableaux spoliés
  • 11.
  • Un silence presque parfait
  • Les dossiers de l'écran en 1975
  • La déportation peine à s'immiscer dans le débat
  • La mise en oeuvre de la déclaration de nullité des transferts de propriété
  • Monsieur Klein
  • La presse artistique, entre évitement et euphémisme
  • 12.
  • Pourquoi ce silence ?
  • Les causes du verrouillage en France et en Allemagne
  • Ne pas gêner la Ostpolitik?
  • 1975-1995 : la "coupable négligence" des musées
  • La communication en guise de politique publique
  • Succès dans la culture de masse
  • 1996 : le tournant en France, avec l'irruption de la Shoah dans les débats
  • Un rapport de forces international
  • 10.
  • Années 1990: le retour brutal du refoulé
  • Un marché de l'art qui s'est profondément transformé
  • 2.
  • L'exemple vient toujours d'ailleurs
  • Le cas russe
  • Le cas allemand
  • La lente émergence du dossier en France
  • Comparaisons internationales
  • En 1996, le sujet explose
  • L'exception culturelle dans une économie mondialisée
  • La médiatisation de La leçon inaugurale de Jean-Didier Wolfromm
  • 15.
  • Vers un nouveau paradigme mémoriel
  • La révélation des secrets de famille des collectionneurs
  • Sous la présidence de François Mitterrand
  • "La folie criminelle E...] a été secondée par l'État français"
  • Le dossier des oeuvres enfin réouvert
  • La France en retard
  • Pt. 4.
  • 1997-2008 : l'ère de la "communication"
  • 16.
  • Des polémiques dans la presse artistique
  • Beaux-Arts magazine : un mensuel récent et engagé
  • La Gazette des Beaux-Arts, 1997-2002
  • De rut de la défaite au marché de l'art : Laurence Bertrand Dorléac
  • Le Journal des Arts
  • 17.
  • La riposte de la France en temps de cohabitation
  • Le travail de la commission en charge des "meubles et oeuvres d'art"
  • Françoise Cachin démine
  • La presse couvre inégalement le colloque de 1997
  • Du côté des Musées de France
  • Honorer la mémoire de Rose Valland (1998-1999)
  • 18.
  • La distance des politiques
  • L'apport des archives américaines dans Le Musée disparu
  • Les questions de Noël Mamère
  • Les réactions des ministres de la Culture
  • Au Sénat : le rapport Yann Gaillard
  • 19.
  • Une politique publique se met en place
  • Le rapport Le Masne De Chermont Schulmann
  • Des principes de Washington (1998) aux accords de Washington (2001) : vers une "solution française"
  • Le rôle de la CIVS : médiation et préconisations
  • La médiation plutôt que la judiciarisation
  • Un bilan très limité pour les tableaux et finalement modeste
  • Une muséologue américaine enquête sur "le pillage de l'Europe" : Lynn Hunt Nicholas
  • Peu de restitutions, mais une communication médiatique réussie
  • La France ne procède pas à des recherches de provenance systématique
  • 20.
  • Un différend réglé avec discrétion
  • Un consensus prodigieux
  • Les tableaux, nouveau paradigme des relations internationales ?
  • Une illustration de la fin du système westphalien?
  • Les oeuvres "disparues" peuvent-elles réapparaître?
  • En 2008: le traitement politique devient médiatique, le traitement médiatique est-il politique ?
  • Le président Sarkozy hérite de l'affaire Lévy
  • Jonathan Petropoulos décrypte la fascination des nazis pour l'art
  • Changement de génération
  • 21.
  • La fiction s'empare du sujet
  • Une production littéraire abondante et multiforme
  • Romans d'aventure et polars
  • Pierre Assouline : des biographies de collectionneurs au roman d'un tableau volé
  • En 2009, les restitutions demeurent un sujet porteur
  • Le syndrome du "voile noir"
  • Le Louvre se souvient (2009) : épilogue?
  • L'origine du monde et les psychanalystes
  • Claude Lorentz fait le bilan des restitutions avec les archives de Colmar
  • 14.
  • Les tableaux spoliés, un nouveau "marronnier"
Control code
FIEb17371715
Dimensions
24 cm.
Extent
552 pages
Isbn
9782753521698
Media category
unmediated
Media MARC source
rdamedia.
Media type code
n
System control number
(OCoLC)829676198
Label
"Si les tableaux pouvaient parler..." : le traitement politique et médiatique des retours d'œuvres d'art pillées et spoliées par les nazis (France 1945-2008), Corinne Bouchoux
Publication
Note
Revision of the author's thesis (doctoral)--Université d'Angers, 2011
Bibliography note
Includes bibliographical references (pages 517-534) and index
Carrier category
volume
Carrier category code
nc
Carrier MARC source
rdacarrier.
Content category
text
Content type code
txt
Content type MARC source
rdacontent.
Contents
  • Une efficacité variable de la politique de retour des tableaux
  • 1945-1950 : la CRA récupère massivement et restitue beaucoup
  • 1950-1953 : l'Obip reprend la main
  • Des missions nombreuses mais parfois infructueuses
  • Une escroquerie ternit l'image de la CRA
  • Les tableaux confiés aux musées français
  • 3.
  • "Une page est tournée" (1953-1955)
  • La fermeture de la CRA, puis de l'Obip
  • Le rôle du CIR et les enquêtes de Rose Valland
  • Pt. 1.
  • Les bilans chiffrés des retours d'oeuvres
  • 4.
  • Un dossier peu médiatique
  • L'apparente indifférence des politiques
  • Le plan-communication de l'Obip
  • La presse quotidienne, féminine et régionale : un traitement a minima
  • Les revues intellectuelles : Les Temps modernes et Esprit
  • Le silence de la presse artistique, pourtant bien informée
  • Pt. 2.
  • 1955-1969 : Indemnisations allemandes et silences français
  • 1945-1955 : La politique publique de récupération des tableaux pillés par les nazis
  • 5.
  • Le problème des tableaux volés en théorie résolu
  • "La récupération artistique en léthargie"
  • La RFA maîtresse du dossier
  • Rose Valland au combat
  • Indemniser plutôt que restituer
  • 6.
  • Le traitement médiatique des lois Briig
  • La prudence de la presse française
  • L'information destinée aux victimes
  • 1.
  • L'antisémitisme en toile de fond
  • L'assourdissante discrétion de La Gazette des Beaux-Arts
  • 7.
  • Un dossier diplomatique et politique
  • Aide aux spoliés et prudence face à la RFA
  • Du côté des indemnisés
  • Le double silence des musées et du Quai d'Orsay
  • L'excuse de jeunesse du ministère de la Culture?
  • 8.
  • Au prisme de la Résistance
  • Les formes du pillage, des spoliations et les règles applicables
  • Sur le fiont de l'art, le livre de Rose Valland
  • Hollywood s'empare du sujet : Le train
  • Une exception : Historia et les pillages nazis
  • 9.
  • Des médias silencieux
  • L'évitement continue
  • La thèse de Raymonde Moulin sur le marché de l'art
  • Les tableaux volés : un sujet pour initiés
  • La discrétion des indemnisés et bénéficiaires de restitutions
  • 10.
  • Les victimes des pillages, des spoliations et de l'aryanisation
  • Le rôle de la cultural diplomacy
  • Le volet culturel dans la politique extérieure américaine
  • Le bilan allemand des restitutions
  • La fin des restitutions à la France
  • Pt. 3.
  • L'émergence du problème des tableaux spoliés
  • 11.
  • Un silence presque parfait
  • Les dossiers de l'écran en 1975
  • La déportation peine à s'immiscer dans le débat
  • La mise en oeuvre de la déclaration de nullité des transferts de propriété
  • Monsieur Klein
  • La presse artistique, entre évitement et euphémisme
  • 12.
  • Pourquoi ce silence ?
  • Les causes du verrouillage en France et en Allemagne
  • Ne pas gêner la Ostpolitik?
  • 1975-1995 : la "coupable négligence" des musées
  • La communication en guise de politique publique
  • Succès dans la culture de masse
  • 1996 : le tournant en France, avec l'irruption de la Shoah dans les débats
  • Un rapport de forces international
  • 10.
  • Années 1990: le retour brutal du refoulé
  • Un marché de l'art qui s'est profondément transformé
  • 2.
  • L'exemple vient toujours d'ailleurs
  • Le cas russe
  • Le cas allemand
  • La lente émergence du dossier en France
  • Comparaisons internationales
  • En 1996, le sujet explose
  • L'exception culturelle dans une économie mondialisée
  • La médiatisation de La leçon inaugurale de Jean-Didier Wolfromm
  • 15.
  • Vers un nouveau paradigme mémoriel
  • La révélation des secrets de famille des collectionneurs
  • Sous la présidence de François Mitterrand
  • "La folie criminelle E...] a été secondée par l'État français"
  • Le dossier des oeuvres enfin réouvert
  • La France en retard
  • Pt. 4.
  • 1997-2008 : l'ère de la "communication"
  • 16.
  • Des polémiques dans la presse artistique
  • Beaux-Arts magazine : un mensuel récent et engagé
  • La Gazette des Beaux-Arts, 1997-2002
  • De rut de la défaite au marché de l'art : Laurence Bertrand Dorléac
  • Le Journal des Arts
  • 17.
  • La riposte de la France en temps de cohabitation
  • Le travail de la commission en charge des "meubles et oeuvres d'art"
  • Françoise Cachin démine
  • La presse couvre inégalement le colloque de 1997
  • Du côté des Musées de France
  • Honorer la mémoire de Rose Valland (1998-1999)
  • 18.
  • La distance des politiques
  • L'apport des archives américaines dans Le Musée disparu
  • Les questions de Noël Mamère
  • Les réactions des ministres de la Culture
  • Au Sénat : le rapport Yann Gaillard
  • 19.
  • Une politique publique se met en place
  • Le rapport Le Masne De Chermont Schulmann
  • Des principes de Washington (1998) aux accords de Washington (2001) : vers une "solution française"
  • Le rôle de la CIVS : médiation et préconisations
  • La médiation plutôt que la judiciarisation
  • Un bilan très limité pour les tableaux et finalement modeste
  • Une muséologue américaine enquête sur "le pillage de l'Europe" : Lynn Hunt Nicholas
  • Peu de restitutions, mais une communication médiatique réussie
  • La France ne procède pas à des recherches de provenance systématique
  • 20.
  • Un différend réglé avec discrétion
  • Un consensus prodigieux
  • Les tableaux, nouveau paradigme des relations internationales ?
  • Une illustration de la fin du système westphalien?
  • Les oeuvres "disparues" peuvent-elles réapparaître?
  • En 2008: le traitement politique devient médiatique, le traitement médiatique est-il politique ?
  • Le président Sarkozy hérite de l'affaire Lévy
  • Jonathan Petropoulos décrypte la fascination des nazis pour l'art
  • Changement de génération
  • 21.
  • La fiction s'empare du sujet
  • Une production littéraire abondante et multiforme
  • Romans d'aventure et polars
  • Pierre Assouline : des biographies de collectionneurs au roman d'un tableau volé
  • En 2009, les restitutions demeurent un sujet porteur
  • Le syndrome du "voile noir"
  • Le Louvre se souvient (2009) : épilogue?
  • L'origine du monde et les psychanalystes
  • Claude Lorentz fait le bilan des restitutions avec les archives de Colmar
  • 14.
  • Les tableaux spoliés, un nouveau "marronnier"
Control code
FIEb17371715
Dimensions
24 cm.
Extent
552 pages
Isbn
9782753521698
Media category
unmediated
Media MARC source
rdamedia.
Media type code
n
System control number
(OCoLC)829676198

Library Locations

    • Badia FiesolanaBorrow it
      Via dei Roccettini 9, San Domenico di Fiesole, 50014, IT
      43.803074 11.283055
Processing Feedback ...